SAMBUC ÉDITEUR

littérature & sciences humaines

dernières parutions · catalogue · collections
classiques & curieux · librairies · contact


Michel Deuff

On ne vit bien qu’en voyageant

Récits

(Couverture : On ne vit bien qu’en voyageant)

Trois récits de voyage, de 1983 à 2017.

72 pages, 126×190 mm.
déc. 2019 | 9782491181048.

Feuilleter le livre

Télécharger la couverture


10,00 €


Michel Deuff (1950-2018), journaliste pour la presse écrite, mais aussi marin et randonneur cycliste, s’est intéressé tout au long de sa vie aux questions d’ethnographie, de territoire, de culture traditionnelle. Mêlant le récit de voyage à la réflexion, il laisse une grande diversité d’écrits journalistiques et passionnés, à la rencontre des pays et des hommes. On ne vit bien qu’en voyageant présente trois textes de Michel Deuff, autour de la mer, de la plongée sous-marine et du voyage à vélo.

Trois récits de voyage

Premier texte du recueil, Passe-Pierre au pays des Volcans est tiré d’un récit de croisière à la voile, du Havre jusqu’en Islande, effectuée par Michel Deuff en 1977. À la rencontre des habitants et des grands espaces sauvages de cette « Terre de volcans », à près d’un millier de kilomètre des côtes de Grande-Bretagne, Michel Deuff livre un récit sur le vif, sur le style du « livre de bord », de ce périple de plusieurs mois de navigation en solitaire.

Suit un autre récit, une « carte postale des Balkans », écrite en 2016 à l’occasion d’un voyage à vélo en Europe de l’est, et qui décrit la première partie de cette exploration, dans l’Italie du nord. Autre carnet de voyage, où l’émotion des rencontres se mêle à une réflexion sur les cultures et le territoire.

Dernier texte du recueil On ne vit bien qu’en voyageant, et méditation personnelle sur la plongée sous-marine en apnée, Submersion a été écrit en octobre 2017. Une évocation émouvante de cette passion, source d’autodiscipline, et d’une attention à la nature et à l’environnement.


l’auteur : Michel Deuff

Michel Deuff est né en 1950 à Honfleur. D’abord chimiste, puis journaliste pour la presse écrite spécialisée (plaisance, pêche professionnelle, urbanisme et bâtiment), il fut aussi un ardent autodidacte, s’intéressant à l’ethnographie, au territoire, à la géopolitique, ainsi qu’aux métiers et à l’artisanat. Marin (il construit un voilier de huit mètres, le Passe-Pierre, dans les années 1980), apnéiste, cyclotouriste, il sera animé toute sa vie par le désir du voyage et de la découverte. Attaché aux territoires sauvages de la Camargue (il s’installe en 1987 dans le sud de la France), il entame dans les années 2000 une démarche de plasticien autour de la « chaussure flottée », marqueur de l’homme ramassé sur le bord des plages. Il décède en novembre 2018, durant une plongée en apnée sur le littoral de Martigues.


Michel Deuff : On ne vit bien qu’en voyageant

Prix : 10,00 €.

Format : 126×190 mm., 72 pages.

Parution : déc. 2019.

ISBN : 9782491181048

Feuilleter le livre

Télécharger la couverture

(imprimante) Imprimer la page

Votre avis : 

Réseaux : Partager sur FacebookTwitter

Parutions suggérées

Couverture :
Revue littéraire L’Eau-forte no10

Printemps des poètes


Couverture :
Revue littéraire L’Eau-forte no7

Des corps en lutte








Inscrivez-vous à la newsletter Sambuc !



mentions légalescgv

réseaux : facebooktwitterinstagram

autres sites : Coll. « les édisolum »

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici.

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Fermer